Campagne officielle

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Elections papales 2013

"Chers cardinaux, Suite à la vacance du poste qu'occupait notre bien aimé Joseph Alois Ratzinger, je reviens vous proposer ma candidature comme 266e souverainE pontive."

«Il est temps que ce soit l'ensemble des croyants qui participe aux grands dialogues et aux décisions des églises et plus seulement une minorité d'hommes blancs hétérosexuels de plus de 70 ans». Le jour où Benoît XVI quittait le trône de Saint-Pierre, une femme noire et lesbienne publiait sa lettre de candidature. C'était le 28 février en "une" du site d'information Médiapart.

Lire la suite...

Renaud S. : "Monsieur le nouveau pape, je vous écris une bafouille pour vous parler de celle qu'on appelle la papouille..."

M. Le nouveau pape et vous les tout-puissants,

je vous fais une bafouille pour vous parler de celle

qu’on appelle Papouille,

Elle est belle et lesbienne, et en plus elle est noire,

Je vous assure qu’on aimerait la croiser dans l’parloir !

Pendant que vous élisiez un cardinal bileux,

un vieux bonhomme en robe, un retraité studieux,

les minots, les fillettes, les p’tits gars d’la planète

on espérait tant que not’ belle devienne la Papette !

Comprenez-nous là-haut, ras le bol de tous ces mecs,

Qui ont le verbe haut et nous parlent de confesse,

On voudrait vous entendre reconnaitre ce qui est beau :

Une babiole, un sourire, une maison écolo, un jardin en jachère et un couple d’homos !

Une femme comme ça met d’la lumière dans le noir,

Elle tient haut la bannière de not’ bel étendard,

On viendra avec elle vous parler des marmots,

Qu’on voudrait voir grandir dans not’ couple d’homos !!!

Dans not’ couple d’homos ! tatatin !!!

Nuevos Aspirantes a Papa

Pascale Richard, alias Crevette musclée.

Rosa Luxembourg : "Pour que le représentant mondial de l’Eglise catholique cesse d’être le commis de la bourgeoisie capitaliste, des impérialistes et des hobereaux."

Le socialisme est le seul espoir de l’humanité. Le salut de l’homme n’est pas à chercher ailleurs et les défenseurs du peuple n’ont donc pas pour habitude de se mêler des affaires de religion.

Mais à cette heure de terrible effondrement économique que l’orgie capitaliste a laissé derrière soi et alors que le seul courage de quelques combattants libres nous sépare encore de la chute de notre société dans la barbarie, la Ligue spartakiste, que je représente, apporte son soutien le plus énergique à la candidature de la Papouille.

Pour que le représentant mondial de l’Eglise catholique cesse d’être le commis de la bourgeoisie capitaliste, des impérialistes et des hobereaux.

La religion, quel qu’elle soit, n’est pas l’adversaire de la Ligue spartakiste. L’ennemi de l’humanité c’est le capitalisme et sa dynamique mortifère.

Que l’Eglise Catholique renonce donc à servir celui-ci et se range enfin aux côtés de la masse prolétarienne et elle trouvera un allié en Spartacus.

Il est du devoir de l’Eglise d’élire enfin à sa tête la seule candidate apte à courageusement mettre en œuvre la réforme nécessaire de la maison catholique en rendant à la masse des croyants le pouvoir de détermination sur leur Eglise et en engageant vigoureusement celle-ci dans le seul vrai combat correspondant à ses valeurs primitives de justice, fraternité et liberté : celui pour la révolution socialiste internationaliste.

Rosa Luxembourg pour Spartacus  p.c.c. Marina Touilliez

Jean Sol Partre : "le conclave c'est les autres"

L'existence du conclave précède l'encens !
Car l'essence d'un conclave c'est
l'existence d'un pape ! Mais
si le conclave c'est les autres
ne le laissons pas fonctionner à huis clos.
N'ayons pas peur d'avoir la nausée et les mains sales.
Inspirés par l'être et le néon les séquestrés de la sixtine devront choisir entre
le diable et le bon dieu.
Alors Jean Sol Partre avec ses mots vous dit :
vive la papouille Jeanne Sole I.

Jean Sol Partre p.c.c Boris Vian p.c.c Métilène

Dany Le Rouge : "Si l'on avait eu pareille candidate en 2012..."

Vous pensez bien que moi, juif, allemand, étudiant-gnangnan expulsé de France pour cause d'agit-prop' anarchiste, je ne peux que soutenir la candidature de Papouille, lesbienne, noire, africaine comme deux cent soixante-sixième souveraine poncive ! Si l'on avait eu pareille candidate en 2012, on aurait fait péter la sclérose démocratique ! Mais bon, on a placé nos espoirs dans le drakkar plutôt que dans la pirogue ! On a mal choisi notre époque. Une femme ne suffit plus. L'avenir, c'est le Sud !
Mobilisons-nous ! On s'est fait baiser en 68 par le grand Charles ; je suis trop vieux pour me taper aujourd'hui cent quinze cardinaux. Aidez-nous ! Défendons le Pacte de stabilité eurochrétien et faisons élire Papouille. Si nous y arrivons, promis, je retourne définitivement à Hambourg et vous n'entendrez plus jamais parler de moi.
— Chiche ?
Qui a dit ça ? CCD SS !!
Dany le Rouge, avec l'aimable contribution de Cécile D, p.p.c. Cy Jung

La Marseillaise : "Le jour des Noirs est arrivé !"

Allons ! Enfants de la Papouille
Le jour des Noirs est arrivé !
Contre nous d'la tyracurie,
L'étendard lesbien est levé ! (Bis) Entendez-vous dans le conclave
Mugir, ces véloces cardinaux
Ils viennent jusque dans nos chœurs
Répudiez les laïcs et les femmes
Aux urnes les chrétiens !
Armez vos goupillons !
Prions, prions !
Que les menstrues
Terrassent les couillons !


Rouget de Lisle, p.p.c. Cy Jung

L'hymne officielle de campagne : La chanson de papouille



La Chanson de papouille

La Papouille, pouille, pouille
S'en venait tout simplement
Lesbienne, pauvre et jouissante
En son cœur, en toute gueuse,
Elle ne parle que du bon Dieuse
Elle ne parle que du bon Dieuse

Sœur Sourire, p.p.c. Cy Jung

Georges Bizet : "Papouille est enfant de carême"

Papouille est une femme rebelle
Que seul Dieu a su apprivoiser
Et c'est bien ton cœur qui l'appelle
À ton amour elle ne peut se dérober.

Tout y est, louanges et prières
Jésus parle bien, Dieu lui plaît
Mais c'est toi que Papouille préfère
Toi dont le cœur trop souvent se tait.

Papouille est enfant de carême
Qui a toujours, toujours, connu la foi
Si tu ne l'aimes pas, elle t'aime
Si tu ne l'aimes pas, Papouille t'aimera.


Georges Bizet, p.p.c. Cy Jung

Victor Hugo : "Elle marchera le cœur ouvert à ta complainte"

Demain, dès les laudes, à l'heure où s'éveille le Saint Siège
Papouille viendra. Vois-tu, elle sait que tu l'attends
Elle ira par les mers au bras de sa compagne
Elle ne peut demeurer loin de toi plus longtemps

Elle marchera le cœur ouvert à ta complainte
Sans rien y voir de mal, sans rien entendre d'artificiel
Entourée, reconnue, les épaules ouvertes, les mains jointes
Heureuse, et le Saint-Siège sera pour elle le septième ciel

Elle ne regardera ni l'or du Vatican qui s'enrichit
Ni les voiles qui descendent en Orient sur les jeunes filles en fleur
Et quand elle arrivera, elle mettra comme on sourit
Un bouquet d'amour et de tendresse dans ton cœur
Victor Hugo, p.p.c. Cy Jung

Jacques Lacan : "Érigeons la Papouille dans l'au-delà de l'imaginaire ! Emparons-nous de sa fonction symbolique !"

Quand je regarde l'Origine du monde, je pense invariablement à la Papouille. Il y a là quelque chose d'immanent à celles que l'on diffame, ces Pas-toutes que l'on confine dans le noir indigent présent en chaque objet de désir. Ce tableau a beaucoup inspiré mes Écrits et je pense qu'il pourrait inspirer la curie qui doit savoir que sa foi est structurée comme un langage, autant que la Papouille en la Topique revisite la Trinité. Au milieu de ces cuisses ouvertes, c'est l'Autre qui apparaît, qui implore et qui explose en provoquant la Toute-puissance au plus essentiel de l'abîme, celle qui invoque l'existence de Dieu.
Et c'est bien cela, la Papouille, un transfert, une passion qui nous dépouille de la mort et nous invite à la jouissance. C'est ce que je veux. Car je le crois aujourd'hui, le Nom du père est trop amer pour être si remarquable. Il nous faut sortir de nos visions primaires, reconnaître la blessure narcissique, ouvrir le champ, que la Papouille jouisse et jouisse en-corps de ce pouvoir de dire que si Dieu n'existe pas, rien ne vous empêche d'y croire, dans l'érection d'un inter-dit qui vient se placer en miroir du sujet.
Sait-on d'ailleurs que la Papouille est la sœur de la Papin ? On l'ignore alors que l'on devrait en tirer argument — je pourrais développer en une autre occasion — comme l'on ignore que tout objet de désir est source de pouvoir divin car de la jouissance à la puissance, il n'y a qu'un pas que seule une Papouille en déni du manque peut franchir sans crainte. Érigeons la Papouille dans l'au-delà de l'imaginaire ! Emparons-nous de sa fonction symbolique ! Et si vous n'avez jamais rien voulu entendre à mon discours, je conclurai en une phrase : la Papouille, c'est donner ce que l'on n'a pas à quelqu'un qui n'en veut pas (un phallus, par exemple). C'est Ça. Et rien d'autre.
Jacques Lacan (inédit), p.p.c. Cy Jung

Marguerite Duras : « Sublime. Forcément sublime. Papouille V. »

Affaire de la Papouille. 1er jour. « Dès que je vois la Maison verte, je crie que Papouille a existé. Je le crie. Au-delà de toute raison. »
« Je ne verrai jamais Papouille V. Il est trop tard (…) Je lui ai dit que je n'écrirai pas d'article. (…) Je l'ai repris ce matin-là après un téléphone qui m'annonce que Papouille V a été arrêtée. (…)
« Je vois ce crime sans juger de cette justice qui s'exerce à son propos. Rien. Je ne vois qu'elle au centre du monde quant à moi et ne relevant que du temps et de Dieu. (…)

Lire la suite...

Le chant du départ : "L'égalité guide nos coïts"

La Papouille en jouissant nous ouvre les ornières
L'égalité guide nos coïts
Et des seins au kiki, la quéquette pacifiste
A renoncé à tous les coups bas
Tremblez ennemis de la Papouille
Cardinaux ivres de sang et d'orgueil
Les chrétiens impatients s'accouplent
Orgasme jette ton linceul

La Papouille nous réveille
Ne craignons plus jamais d'en jouir
Un croyant doit voter pour elle
Pour elle un croyant doit l'ouvrir (Bis)
Marie-Joseph Chénier, p.p.c. Cy Jung

Hugo Chavez : "Avec la papouille, la révolution bolivarienne au Vatican !"

Les Yankees croient s'être débarrassés de moi, ils se trompent ! Je suis dorénavant à la droite de Dieu. Et si je suis à sa droite, c'est qu'il n'y a pas plus à gauche que lui ! Qu'est-ce que j'y fait ? Dieu lui-même m'a nommé directeur de campagne de la Papouille dans la campagne du Vatican ! Ensemble, unis par la foi en Notre Seigneur Jésus Christ et en la force historique des pauvres, nous partons à l'assaut du système mondial dont l'actuelle dictature vaticane n'est qu'un laquais. Le Vatican se base-t-il sur l’inclusion ? Y a-t-il une once de démocratie ou d’inclusion à attendre du système vatican et mondial actuel ? Non, cette planète est régie par une dictature impériale, et depuis le paradis, nous continuons à l'attaquer sans relâche. L'Eglise est le maquis du monde et le paradis son focos inexpugnable. A bas la dictature impériale, ses laquais du Vatican et vivent les peuples, la démocratie et l’égalité sur cette planète !

Je suis fier de faire la campagne de la papouille car elle est – par son identité de femme noire, africaine et lesbienne - la belle représentante des pays écrasés par l’histoire qui nous est passée dessus comme un train.

Lire la suite...

Affichez-vous pour la papouille !

Anglela M : "Papouille werden meilleure que toute industrie allemande."

« Die Papouille Papst ! Wunderbar ! Als ich… quand je vu Panzer Kardinal Papst, ich… Mon cœur était bouleversé. Je dis « Mauvaise image de l'Allemagne. Pas bon pour la croissance. » Männer sind… prétentieux ? C'est le mot en français, « anmaßend » ? Regardez François, le présent. Il dit vouloir battre l'Allemagne alors que le Kéké in gestreiftes Hemd ne sera jamais Benkenbauer ! Verstehen Sie ?
« Ach ! Männer… und Panzer Kardinal war so… rigide ! Très… Allemand [Elle rit, NDCy] Aber, die Papouille ! Avec moi, l'Allemagne sait que les femmes sind fortiches ! Und wir haben viele Turken. C'est un peu schwarz, Turken. Nein ? Papouille werden meilleure que toute industrie allemande. Aber, vorsicht ! Keine Chinoise, Bitte. Zu compétitive.
« Afrique, sehr gut. Bon marché. Bonne croissance. Leben Papouille fûr eine monde heureux ! Danke. »
Anglela M,., propos recueillis par Cy Jung (traduction libre).

Affichez-vous pour la papouille !

BooBa : "Tombé pour Papouille"

15 dans le chargeur, 6 dans le barillet
Jte fais a manger, donne moi ton coeur, jpourrais pas y'arriver
Tellement d'ennemis, si peu d'alliés
Mais les seules qui t'entourent sont pratiquement tous folles à lier
Toc, toc, toc, sombre négro sur ton palier
T'attendent devant la basilique comme des merdes, laisse-les saliver
Tout niquer, tout niquer, tous les niquer, c'est ça l'idée.

Papouille m'a rendu fou, je suis fou d'elle
Je n'ai d'yeux que pour elle
La seule qui me convienne
Je suis tombé pour elle.

Booba p.c.c Léonie Lavignotte, Laetitia Albert

Carla B : "Les générations futures ont besoin de Papouille."

Mon poupon m'a dit « Dans ma génération, on n'a pas besoin d'être féministe » et je l'ai répété bêtement. J'en suis désolée et je m'en suis excusée auprès des femmes. Je ne sais pas trop ce qui m'a pris.

Mais aujourd'hui, je suis sûre de ce que je dis : les générations futures ont besoin de Papouille. Pourquoi ? Mais parce que je veux garder mon poupon à la maison, pardi ! Il serait tellement dégoûté si Papouille prenait le Vatican. Il ne croirait plus en la politique, c'est sûr, et arrêterait de penser en se rasant. C'est un bon argument pour élire Papouille, non ?
Merci. 


Carla B, p.p.c. Cy Jung

Corneille

À la Papouille bien née, le pontificat doit être donné sans tarder.

Général Marcel Bigeard : "C'est contre l'homme mauvais qu'il faut se battre."

Quand j'étais dans les Aurès, je me souviens d'une petite chèvre, toute noire. On ne pouvait que la remarquer au milieu du troupeau où la blancheur était légion. Elle semblait si différente, pas fragile, mais isolée, délaissée par ses congénères. Et pourtant, le jour où le troupeau a été attaqué par des fellagha, c'est elle qui est venue me prévenir en me broutant la baïonnette. Au début, j'ai cru une marque d'affection mais elle y mettait les dents, la garce ! Je l'ai chassée d'un coup de crosse avant de comprendre.

Après la bataille, je suis allée la remercier. Je lui ai offert un bouquet d'herbe fraîche. Elle m'a offert son popotin, tout chaud, tout noir. J'en garde un souvenir… Passons ! Ceci pour dire que la Papouille, au Vatican, a de quoi remettre les cardinaux dans le bon sens. À force de ne se fréquenter qu'entre eux, ils en ont la crosse qui part en couille, si vous me permettez l'expression. Vous ne trouvez pas ? Ce n'est pas bon de toujours lutter contre la nature. C'est contre l'homme mauvais qu'il faut se battre et une bonne biquette n'a jamais fait mal à personne.

Alors, pas de question ! De la détermination. Hardi ! Papouille. Tu me feras vingt pompes ! 


Général Marcel Bigeard p.p.c. Cy Jung

Affichez-vous pour la papouille !

Christian V : "Une chance pour la chrétienté."

La Papouille, une menace pour la survie de l'humanité ? Mais vous n'y comprenez rien ! Je n'ai jamais dit ça parce que je ne le pense pas. La Papouille, au contraire, est une chance pour la chrétienté. Comment voulez-vous que les fiottes peroxydées du Marais, si imbues de leur belle jeunesse et de leur virilité stérile, puisent s'identifier à une femme, noire de surcroît, lesbienne, et pauvre ?
Voilà pourquoi jamais un tel personnage ne sera une menace pour qui que ce soit, hormis les coiffeurs et les stylistes, et certainement pas pour le Saint-Siège qui ne forme à aucun de ces métiers. Les cardinaux veillent et ils sauront lui apprendre à servir l'ordre naturel des choses, comme les missionnaires ont su asservir ces pauvres drilles sur tout le continent africain ! Ils ont de l'expérience, croyez-moi, et pourront en faire une belle potiche au service de nos valeurs morales, et de notre pouvoir d'homme blanc occidental que rien n'est en mesure de ternir.
Votez Papouille ! Je vous le dis. Et l'humanité sera sauvée ! 


Christian V, ancien député, p.p.c. Cy Jung

Je vous salue Papouille

Je vous salue Papouille,
Je vous salue Papouille, toujours en disgrâce
Le peuple chrétien est avec vous
Vous êtes chérie par les femmes et Damas, le poète de vos entrailles, est chéri.
Grande Papouille, issue des gueux, soyez le poncif des fiers pécheurs, maintenant, quel que soit notre tort.
Amen

p.c.c Cy Jung

Eugène Pottier : Internationale

Debout ! les chrétiens de Luther,
Debout ! Les croyants de Calvin !
La liberté sonne dans tous les presbytères
C'est la Papouille qui vient !
De Benoît faisons table rase
Foule cardinale, votez ! Votez !
La chrétienté va changer de pape
Il n'était rien, Papouille sera tout !

C'est la lutte papale
Votez bien et demain
La Papouille fatale
Sera au Saint des Saints

Eugène Pottier p.c.c Cy Jung

Dicton populaire

Une Papouille vaut mieux que deux Karol Wojtya

Affichez-vous pour la papouille !

Robert Desnos : "J'irai le dire à la prélature !"

A Monseigneur Marquier de Peudepoids, Rome (congrégation du ménage intérieur et de l'esprit envolé).

Bien aîmé Père,

J'ai l'honneur de présenter à votre haute et bienveillante attention l'exposé suivant :

Catéchète choisi, à La Paroisse de Notre Dame du Bon-Secours, nous avons parmi nous un nommé Pierre Durand, homo 100 p. 100, sans aucune référence dans la prélature, sans avoir jamais figuré sur dans les petits papiers de l'évêque ; il a été nommé alors que les bons catholiques hétérosexuels et portant avec le courage de la souffrance du Christ leur stérilité, continuent à « sécher » sur lesdits petits papiers précitées.

Comment se fait-il aussi que cet individu ait été choisi avant d'autres ? Que lui ait été confié une mission serait aussi le fait d'influence que vous connaissez, du lobby qu'on ne peut citer. En tout cas, sa présence dans la catéchèse est des plus suspectes. Son aplomb insolent, tant dans la maison paroissiale qu'au dehors, est un défi révoltant ; ayant déclaré un jour à haute voix : « Les homos en connaissent plus long que les Français. » II a été appelé plusieurs fois à l'évêché pour sa situation d'inversion, mais il est toujours retombé sur ses « pattes ». Par suite de quelles influences occultes ?

Dès maintenant, il s'agirait de savoir de quelle autorité il est exempt, d'après lui, de porter l'insigne «homo».

Croyez, Monseigneur Marquier de Peudepoids...

J’irai le dire à la Prélature

Lire la suite...

Affichez-vous pour la papouille !

Jacques Ellul : " Libérer le siège de Pierre de l’emprise des pouvoirs"

L’Eglise se trompe. L’Eglise se trompe quand elle pense que l’urgence réside dans la perpétuation de comportements, de morales. Peu importe que l’on soit pour ou contre le préservatif ou l’homosexualité, ce sont là des questions de choix personnels. L’urgence chrétienne n’est pas là et l’Eglise réitère sa trahison de l’Esprit des Evangiles en s’y focalisant. Au contraire, le rôle central de la présence chrétienne dans le monde est l’expression de la nécessaire parole d’espérance contenue dans notre foi. Rompre avec la logique technicienne demande d’entendre la promesse de salut du Dieu chrétien et de la diffuser, pour affirmer partout la non-fermeture du monde. Porter cette parole qui libère s’est se libérer soi-même, rompre avec des logiques qui dans leur automatisme excluent l’Homme. Porter cette candidature c’est libérer le siège de Pierre de l’emprise des pouvoirs, mettre à sa place le souffle du verbe, affirmer la liberté de tous les hommes, sans condition et à la seule mesure qui vaille ici, celle de l’amour incommensurable de Dieu.

Jacques Ellul p.c.c Mathieu Gervais

Christine B. : "Non, je ne suis pas homophobe, ni raciste, ni sexiste ! Et pour preuve, je vous implore de faire de madame Papouille notre prochain Poncif."

Messieurs les cardinaux,
Vous ne pouvez ignorer ma foi et mon engagement auprès de l'Église catholique romaine alors que le monde traverse une crise morale et spirituelle qui n'a d'égale que la crise économique et financière qui détourne les plus pauvres du service de Dieu. La France, fille aînée de l'Église, se perd dans de soi-disant « avancées sociétales » qui nient l'évidence : la naturelle différence des sexes, celle qui fonde l'incontournable domination masculine, bras armé de la morale chrétienne qui nous est si chère ; la tout aussi naturelle différence des conditions et des naissances sans laquelle le juste équilibre colonialiste serait menacé au profit d'un égalitarisme dont on mesure encore les dégâts au pied du tombeau de Staline ; et la encore plus naturelle différence des « choix d'objet », comme dirait notre ami monseigneur Anatrella, différence qui autorise d'un côté la procréation et la multiplication des pains quand de l'autre la luxure est seule à avoir droit au chapitre.
Vous savez, messeigneurs, que je ne suis pas homophobe et que ce que je dénonce, ce ne sont pas les penchants contre-nature, mais leur érection en loi, en modèle, avec la crainte toujours plus forte que nos enfants veuillent tous devenir Garde suisse. Non, je ne suis pas homophobe, ni raciste, ni sexiste ! Et pour preuve, je vous implore de faire de madame Papouille notre prochain Poncif. Qui mieux qu'une femme, noire, lesbienne, africaine, opprimée, bafouée, violée, pourra défendre les valeurs de l'Église ? Elle aura vécu tous les affronts et aura su les pardonner parce que l'ordre des choses doit être celui-là. Oui ! Messeigneurs. Elle saura dire au monde que l'on peut garder la foi, la vivre pleinement en chasteté, même quand on a subi tous les outrages, surtout quand on les a tous subis.
Alors, de grâce. Laissez-vous guider par l'Esprit Saint aussi sûrement qu'il me guide. Élisez Papouille ! Et notre Église sera sauve. Enfin.
Christine B. p.c.c. Cy Jung

Affichez-vous pour la papouille !

Les partisanes : "Esprit, entends-tu les lesbiennes noires sur la cène."

Esprit, entends-tu les lesbiennes noires sur la cène.
Esprit, entends-tu les cris gourds du patriarcat qui blasphème
Ohé, chrétiens, démocrates et croyants, c'est l'alarme
Ce soir, l'hétérosexiste connaîtra la joie d'une femme que s'incarne

Les partisanes p.c.c Cy Jung

Jeannette Vermeesch-Thorez : « Et pourquoi pas une gonzesse ? Et puis quoi encore ? »

Déjà qu'en 1964, les Amérloques ont voulu rendre impuissante la classe ouvrière française en nous vendant du coca-cola. (Non pas le coca cola, la pilule, je veux dire). Ensuite ils ont fait Mai 68 pour ramollir le Mur de Berlin. On a vu le résultat.  Maintenant ils veulent mettre une négresse et une gouine (non pardon, je voulais dire une personne de couleur et une invertie) comme pape de Rome. Et pourquoi pas une gonzesse ? Et puis quoi encore ? C'est presque comme si on mettait un Tchétchène secrétaire du comité central. Le pape c'est une affaire sérieuse que tous les ouvriers français sont concernés pour le rapport de forces entre le progrès et le reste: le pape doit ni être un Polak ni un Boche, mais un Russe et un orthodoxe ! Si un nouveau pape est appelé araignée (non à règner), il faut que ce soit Joseph qu'était le père du Christ (l'immaculée contraception, c'est pas du pastaga). Ah ces Ricains

En souvenir de Jeannette p.c.c Patrick Silberstein

Léon Trostky : "La révolution épiscopale commence sur le terrain masculin blanc, se développe sur l'arène de la mixité et s'achève sur l'arène mondiale queer."

La révolution épiscopale ne peut être achevée dans les limites du pontificat masculin blanc et hétéro-sexuel-neutre catholique. Une des causes essentielles de la crise de l'église catholique vient de ce que les forces spirituelles qu'elle a créées tendent à sortir du cadre masculin blanc européen. D'où les fondamentalismes impérialistes d'une part, et l'utopie des États-Unis catholiques d'Europe d'autre part. La révolution épiscopale commence sur le terrain masculin blanc, se développe sur l'arène de la mixité et s'achève sur l'arène mondiale queer. Ainsi la révolution épiscopale commence par la candidature d'une femme noire africaine et lesbienne à la succession de Benoit XVI et devient permanente au sens nouveau et le plus large du terme : elle ne s'achève que dans le triomphe définitif de la nouvelle société sur toute notre planète.

Léon Trosky pcc Didier Epsztajn http://entreleslignesentrelesmots.wordpress.com/

Affichez-vous pour la papouille !

Jean Genêt : "Que mon foutre sourd sur la curie comme l'Esprit saint sur ta corbeille blonde."

À monseigneur X, cardinal de quatre-vingt-six ans
Que ma pine en soit témoin, si épaisse qu'une mitre, c'est une Papouille qu'il nous faut mettre au balcon pour nous sortir du noir cachot ! Que mon foutre sourd sur la curie comme l'Esprit saint sur ta corbeille blonde. Ô ! mon amour de cardinal, viens, viens contre moi que je te baise afin que tu entendes la plainte de ceux que ton vil jugement opprime. Oublie nos querelles. Laisse tomber le paravent et ouvre-toi à ma rose que ta vue écarquille. Libère-toi de tes entraves, laisse ta chair jouir, et donne à notre Papouille, belle dame en fleurs, toute la liberté que sexe doit. Bois, ceci est mon sperme. Mange, ceci est ma queue. Viens, mon cardinal ! Bande ta crosse et arme ton goupillon. Jouis ! Jouis, dans mon cul, dans mes mains, dans mon cœur, viens. Je veux sentir ta goutte couler en mes reins, Dieu nous pardonne tant que Papouille, ma sœur, ma complice, nègre parmi les nègres, bonne parmi les bonnes, nous épargne la mort et nous guide vers le plus doux des destins. Ô ! mon cardinal. Viens.
Jean Genet p.c.c Cy Jung

Woodie (Guthrie) sez : "Alors, oui, donnez moi du rouge !"

Yep ! C’est un’ candidature comm’ ça qui m’donnerait envie d’êtr’ cardinal ! Just’ pour voter ! C’te candidate, ça donn’ l’idée d’un monde qui r’ssemble à un monde qui ressemble à que’qu’ chose : le monde dans l’quel on vit, la vach’rie en moins. Je m’rappelle qu’les riches ont tué Jésus-Christ parc’qu’il parlait pour les pauvres. C’est toujours du côté des pauvres qu’on d’vrait attendre ceux qui prétendent parler pour lui. Des pauvr’s et d’tous ceux, et d’tout’ celles qui s’en prenn’nt plein la gueule. C’est pas que j’lui souhaite qu’on nous la tue, à la papesse. C’est just’ que j’souhaite qu’elle soit pas avec ceux qui nous écrasent. C’est pas trop d’mander, j’crois. Alors, oui, donnez moi du rouge, un chapeau rouge, un manteau rouge – j’ai toujours été un rouge, et j’suis sûr que j’ f’rais un bon cardinal. Just’ pour voter. Et aussi pour dire à mes collègues du conclave : votez pour elle nom de Dieu, c’est elle qui r’ssembl’ le plus à Jésus-Christ ! Yep !

Woodie Guthrie pcc Laurent Lévy

Jésus : "Notre lesbienne qui êtes au Vatican"

Notre lesbienne qui êtes au Vatican
Que ta négritude soit sanctifiée
Que ta féminité règne
Que ta pensée anticolonialiste soit souveraine de la curie jusqu'à l'autel
Donne-nous aujourd'hui toute liberté dans nos amours,
Pardonne-nous notre hétérosexisme comme nous pardonnons à ceux qui nous ont opprimés
Et soumets-nous à toutes les tentations pour nous délivrer du mâle.

Jésus (ou Prévert ?) p.c.c Cy Jung

Affichez-vous pour la papouille !

Dominique SK : "On me sait désormais cochon."

Messieurs les cardinaux,

On me sait désormais cochon. On vous sait l'être aussi. Si notre prochain pape est une lesbienne, même noire, je pourrai me retirer parmi vous et ne plus jamais succomber à la tentation.

Et Dieu, qui sait, alors nous accordera son pardon.

Dominique SK p.c.c. Cy Jung

Affichez-vous pour la papouille !

Guillaume Appolinaire : "Une femme viendra toujours après l'obscène"

Dans le chœur de Saint-Pierre se déroule la Cène
Et votre vote
Faut-il que l'histoire s'en souvienne
Une femme viendra toujours après l'obscène

La féminité et la négritude seront corps à cœur
Tandis que sous
La mitre de votre ex poncif passe
Des éternelles oppressions l'humanité s'en lasse

Vienne le vagin sonne le clitoris
Les papes s'en vont et Papouille demeure

Guillaume Appolinaire p.c.c Cy Jung

Charles De Gaulle : Le Québec est l'avenir de la papauté.

Je vous ai compris ! Vive la Papouille lesbienne !

Daniel Darc : "La seule papouille sur terre"

Elle prend mes bras dans ses bras,

Elle prend mon corps dans le sien,

Elle me dit si j'étais toi, je dormirai jusqu'au matin.

Elle dit, ils sont trop jolis

Elle dit, ils ne comprennent rien

Elle s’endort au bord du lit,
Moi je la veille jusqu’au matin
Elle a tatoué sur le bras, un poignard, une croix
Elle me dit je ne t’aime pas, elle me dit je n’aime que toi
La seule papouille sur Terre
Jésus n’est pas mort pour moi,
Elle danse, elle tombe et elle jouit
Mes pêchés je les garde pour moi,
Elle dit ça, elle pleure et elle rit.
Ils disent que sans faire de bruit,
Elle se lève et va dans les rues,
Ses talons hauts claquent dans la nuit, leur bruit attire les inconnus
Elle a tatoué sur le bras, un poignard, une croix
Elle me dit je ne t’aime pas, elle me dit je n’aime que toi
La seule papouille sur Terre (x4)
Sur les trottoirs de bas-quartiers,
Ils prétendent l’avoir aperçue,
Immobile, les yeux fermés, perdue, le corps à demi-nu.

Daniel Darc, p.c.c in mémoriam Stéphane Lavignotte
Elle prend mes bras dans ses bras,
Elle prend mon corps dans son corps,
Elle dit Oh Daniel, crois moi, tu devrais dormir d’abord.
Elle a tatoué sur le bras, un poignard, une croix
Elle me dit je ne t’aime pas, elle me dit je n’aime que toi
La seule papouille sur Terre (x4)
Elle dit Daniel, crois-moi, tu devrais dormir d’abord