Déjà qu'en 1964, les Amérloques ont voulu rendre impuissante la classe ouvrière française en nous vendant du coca-cola. (Non pas le coca cola, la pilule, je veux dire). Ensuite ils ont fait Mai 68 pour ramollir le Mur de Berlin. On a vu le résultat.  Maintenant ils veulent mettre une négresse et une gouine (non pardon, je voulais dire une personne de couleur et une invertie) comme pape de Rome. Et pourquoi pas une gonzesse ? Et puis quoi encore ? C'est presque comme si on mettait un Tchétchène secrétaire du comité central. Le pape c'est une affaire sérieuse que tous les ouvriers français sont concernés pour le rapport de forces entre le progrès et le reste: le pape doit ni être un Polak ni un Boche, mais un Russe et un orthodoxe ! Si un nouveau pape est appelé araignée (non à règner), il faut que ce soit Joseph qu'était le père du Christ (l'immaculée contraception, c'est pas du pastaga). Ah ces Ricains

En souvenir de Jeannette p.c.c Patrick Silberstein