Quand j'étais dans les Aurès, je me souviens d'une petite chèvre, toute noire. On ne pouvait que la remarquer au milieu du troupeau où la blancheur était légion. Elle semblait si différente, pas fragile, mais isolée, délaissée par ses congénères. Et pourtant, le jour où le troupeau a été attaqué par des fellagha, c'est elle qui est venue me prévenir en me broutant la baïonnette. Au début, j'ai cru une marque d'affection mais elle y mettait les dents, la garce ! Je l'ai chassée d'un coup de crosse avant de comprendre.

Après la bataille, je suis allée la remercier. Je lui ai offert un bouquet d'herbe fraîche. Elle m'a offert son popotin, tout chaud, tout noir. J'en garde un souvenir… Passons ! Ceci pour dire que la Papouille, au Vatican, a de quoi remettre les cardinaux dans le bon sens. À force de ne se fréquenter qu'entre eux, ils en ont la crosse qui part en couille, si vous me permettez l'expression. Vous ne trouvez pas ? Ce n'est pas bon de toujours lutter contre la nature. C'est contre l'homme mauvais qu'il faut se battre et une bonne biquette n'a jamais fait mal à personne.

Alors, pas de question ! De la détermination. Hardi ! Papouille. Tu me feras vingt pompes ! 


Général Marcel Bigeard p.p.c. Cy Jung