Campagne officielle

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Dany Le Rouge : "Si l'on avait eu pareille candidate en 2012..."

Vous pensez bien que moi, juif, allemand, étudiant-gnangnan expulsé de France pour cause d'agit-prop' anarchiste, je ne peux que soutenir la candidature de Papouille, lesbienne, noire, africaine comme deux cent soixante-sixième souveraine poncive ! Si l'on avait eu pareille candidate en 2012, on aurait fait péter la sclérose démocratique ! Mais bon, on a placé nos espoirs dans le drakkar plutôt que dans la pirogue ! On a mal choisi notre époque. Une femme ne suffit plus. L'avenir, c'est le Sud !
Mobilisons-nous ! On s'est fait baiser en 68 par le grand Charles ; je suis trop vieux pour me taper aujourd'hui cent quinze cardinaux. Aidez-nous ! Défendons le Pacte de stabilité eurochrétien et faisons élire Papouille. Si nous y arrivons, promis, je retourne définitivement à Hambourg et vous n'entendrez plus jamais parler de moi.
— Chiche ?
Qui a dit ça ? CCD SS !!
Dany le Rouge, avec l'aimable contribution de Cécile D, p.p.c. Cy Jung

Daniel Darc : "La seule papouille sur terre"

Elle prend mes bras dans ses bras,

Elle prend mon corps dans le sien,

Elle me dit si j'étais toi, je dormirai jusqu'au matin.

Elle dit, ils sont trop jolis

Elle dit, ils ne comprennent rien

Elle s’endort au bord du lit,
Moi je la veille jusqu’au matin
Elle a tatoué sur le bras, un poignard, une croix
Elle me dit je ne t’aime pas, elle me dit je n’aime que toi
La seule papouille sur Terre
Jésus n’est pas mort pour moi,
Elle danse, elle tombe et elle jouit
Mes pêchés je les garde pour moi,
Elle dit ça, elle pleure et elle rit.
Ils disent que sans faire de bruit,
Elle se lève et va dans les rues,
Ses talons hauts claquent dans la nuit, leur bruit attire les inconnus
Elle a tatoué sur le bras, un poignard, une croix
Elle me dit je ne t’aime pas, elle me dit je n’aime que toi
La seule papouille sur Terre (x4)
Sur les trottoirs de bas-quartiers,
Ils prétendent l’avoir aperçue,
Immobile, les yeux fermés, perdue, le corps à demi-nu.

Daniel Darc, p.c.c in mémoriam Stéphane Lavignotte
Elle prend mes bras dans ses bras,
Elle prend mon corps dans son corps,
Elle dit Oh Daniel, crois moi, tu devrais dormir d’abord.
Elle a tatoué sur le bras, un poignard, une croix
Elle me dit je ne t’aime pas, elle me dit je n’aime que toi
La seule papouille sur Terre (x4)
Elle dit Daniel, crois-moi, tu devrais dormir d’abord