Campagne officielle

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

"Chers cardinaux, Suite à la vacance du poste qu'occupait notre bien aimé Joseph Alois Ratzinger, je reviens vous proposer ma candidature comme 266e souverainE pontive."

«Il est temps que ce soit l'ensemble des croyants qui participe aux grands dialogues et aux décisions des églises et plus seulement une minorité d'hommes blancs hétérosexuels de plus de 70 ans». Le jour où Benoît XVI quittait le trône de Saint-Pierre, une femme noire et lesbienne publiait sa lettre de candidature. C'était le 28 février en "une" du site d'information Médiapart.

Lire la suite...

Rosa Luxembourg : "Pour que le représentant mondial de l’Eglise catholique cesse d’être le commis de la bourgeoisie capitaliste, des impérialistes et des hobereaux."

Le socialisme est le seul espoir de l’humanité. Le salut de l’homme n’est pas à chercher ailleurs et les défenseurs du peuple n’ont donc pas pour habitude de se mêler des affaires de religion.

Mais à cette heure de terrible effondrement économique que l’orgie capitaliste a laissé derrière soi et alors que le seul courage de quelques combattants libres nous sépare encore de la chute de notre société dans la barbarie, la Ligue spartakiste, que je représente, apporte son soutien le plus énergique à la candidature de la Papouille.

Pour que le représentant mondial de l’Eglise catholique cesse d’être le commis de la bourgeoisie capitaliste, des impérialistes et des hobereaux.

La religion, quel qu’elle soit, n’est pas l’adversaire de la Ligue spartakiste. L’ennemi de l’humanité c’est le capitalisme et sa dynamique mortifère.

Que l’Eglise Catholique renonce donc à servir celui-ci et se range enfin aux côtés de la masse prolétarienne et elle trouvera un allié en Spartacus.

Il est du devoir de l’Eglise d’élire enfin à sa tête la seule candidate apte à courageusement mettre en œuvre la réforme nécessaire de la maison catholique en rendant à la masse des croyants le pouvoir de détermination sur leur Eglise et en engageant vigoureusement celle-ci dans le seul vrai combat correspondant à ses valeurs primitives de justice, fraternité et liberté : celui pour la révolution socialiste internationaliste.

Rosa Luxembourg pour Spartacus  p.c.c. Marina Touilliez

La Marseillaise : "Le jour des Noirs est arrivé !"

Allons ! Enfants de la Papouille
Le jour des Noirs est arrivé !
Contre nous d'la tyracurie,
L'étendard lesbien est levé ! (Bis) Entendez-vous dans le conclave
Mugir, ces véloces cardinaux
Ils viennent jusque dans nos chœurs
Répudiez les laïcs et les femmes
Aux urnes les chrétiens !
Armez vos goupillons !
Prions, prions !
Que les menstrues
Terrassent les couillons !


Rouget de Lisle, p.p.c. Cy Jung

Victor Hugo : "Elle marchera le cœur ouvert à ta complainte"

Demain, dès les laudes, à l'heure où s'éveille le Saint Siège
Papouille viendra. Vois-tu, elle sait que tu l'attends
Elle ira par les mers au bras de sa compagne
Elle ne peut demeurer loin de toi plus longtemps

Elle marchera le cœur ouvert à ta complainte
Sans rien y voir de mal, sans rien entendre d'artificiel
Entourée, reconnue, les épaules ouvertes, les mains jointes
Heureuse, et le Saint-Siège sera pour elle le septième ciel

Elle ne regardera ni l'or du Vatican qui s'enrichit
Ni les voiles qui descendent en Orient sur les jeunes filles en fleur
Et quand elle arrivera, elle mettra comme on sourit
Un bouquet d'amour et de tendresse dans ton cœur
Victor Hugo, p.p.c. Cy Jung

Christian V : "Une chance pour la chrétienté."

La Papouille, une menace pour la survie de l'humanité ? Mais vous n'y comprenez rien ! Je n'ai jamais dit ça parce que je ne le pense pas. La Papouille, au contraire, est une chance pour la chrétienté. Comment voulez-vous que les fiottes peroxydées du Marais, si imbues de leur belle jeunesse et de leur virilité stérile, puisent s'identifier à une femme, noire de surcroît, lesbienne, et pauvre ?
Voilà pourquoi jamais un tel personnage ne sera une menace pour qui que ce soit, hormis les coiffeurs et les stylistes, et certainement pas pour le Saint-Siège qui ne forme à aucun de ces métiers. Les cardinaux veillent et ils sauront lui apprendre à servir l'ordre naturel des choses, comme les missionnaires ont su asservir ces pauvres drilles sur tout le continent africain ! Ils ont de l'expérience, croyez-moi, et pourront en faire une belle potiche au service de nos valeurs morales, et de notre pouvoir d'homme blanc occidental que rien n'est en mesure de ternir.
Votez Papouille ! Je vous le dis. Et l'humanité sera sauvée ! 


Christian V, ancien député, p.p.c. Cy Jung

Robert Desnos : "J'irai le dire à la prélature !"

A Monseigneur Marquier de Peudepoids, Rome (congrégation du ménage intérieur et de l'esprit envolé).

Bien aîmé Père,

J'ai l'honneur de présenter à votre haute et bienveillante attention l'exposé suivant :

Catéchète choisi, à La Paroisse de Notre Dame du Bon-Secours, nous avons parmi nous un nommé Pierre Durand, homo 100 p. 100, sans aucune référence dans la prélature, sans avoir jamais figuré sur dans les petits papiers de l'évêque ; il a été nommé alors que les bons catholiques hétérosexuels et portant avec le courage de la souffrance du Christ leur stérilité, continuent à « sécher » sur lesdits petits papiers précitées.

Comment se fait-il aussi que cet individu ait été choisi avant d'autres ? Que lui ait été confié une mission serait aussi le fait d'influence que vous connaissez, du lobby qu'on ne peut citer. En tout cas, sa présence dans la catéchèse est des plus suspectes. Son aplomb insolent, tant dans la maison paroissiale qu'au dehors, est un défi révoltant ; ayant déclaré un jour à haute voix : « Les homos en connaissent plus long que les Français. » II a été appelé plusieurs fois à l'évêché pour sa situation d'inversion, mais il est toujours retombé sur ses « pattes ». Par suite de quelles influences occultes ?

Dès maintenant, il s'agirait de savoir de quelle autorité il est exempt, d'après lui, de porter l'insigne «homo».

Croyez, Monseigneur Marquier de Peudepoids...

J’irai le dire à la Prélature

Lire la suite...

Jacques Ellul : " Libérer le siège de Pierre de l’emprise des pouvoirs"

L’Eglise se trompe. L’Eglise se trompe quand elle pense que l’urgence réside dans la perpétuation de comportements, de morales. Peu importe que l’on soit pour ou contre le préservatif ou l’homosexualité, ce sont là des questions de choix personnels. L’urgence chrétienne n’est pas là et l’Eglise réitère sa trahison de l’Esprit des Evangiles en s’y focalisant. Au contraire, le rôle central de la présence chrétienne dans le monde est l’expression de la nécessaire parole d’espérance contenue dans notre foi. Rompre avec la logique technicienne demande d’entendre la promesse de salut du Dieu chrétien et de la diffuser, pour affirmer partout la non-fermeture du monde. Porter cette parole qui libère s’est se libérer soi-même, rompre avec des logiques qui dans leur automatisme excluent l’Homme. Porter cette candidature c’est libérer le siège de Pierre de l’emprise des pouvoirs, mettre à sa place le souffle du verbe, affirmer la liberté de tous les hommes, sans condition et à la seule mesure qui vaille ici, celle de l’amour incommensurable de Dieu.

Jacques Ellul p.c.c Mathieu Gervais

Woodie (Guthrie) sez : "Alors, oui, donnez moi du rouge !"

Yep ! C’est un’ candidature comm’ ça qui m’donnerait envie d’êtr’ cardinal ! Just’ pour voter ! C’te candidate, ça donn’ l’idée d’un monde qui r’ssemble à un monde qui ressemble à que’qu’ chose : le monde dans l’quel on vit, la vach’rie en moins. Je m’rappelle qu’les riches ont tué Jésus-Christ parc’qu’il parlait pour les pauvres. C’est toujours du côté des pauvres qu’on d’vrait attendre ceux qui prétendent parler pour lui. Des pauvr’s et d’tous ceux, et d’tout’ celles qui s’en prenn’nt plein la gueule. C’est pas que j’lui souhaite qu’on nous la tue, à la papesse. C’est just’ que j’souhaite qu’elle soit pas avec ceux qui nous écrasent. C’est pas trop d’mander, j’crois. Alors, oui, donnez moi du rouge, un chapeau rouge, un manteau rouge – j’ai toujours été un rouge, et j’suis sûr que j’ f’rais un bon cardinal. Just’ pour voter. Et aussi pour dire à mes collègues du conclave : votez pour elle nom de Dieu, c’est elle qui r’ssembl’ le plus à Jésus-Christ ! Yep !

Woodie Guthrie pcc Laurent Lévy

Guillaume Appolinaire : "Une femme viendra toujours après l'obscène"

Dans le chœur de Saint-Pierre se déroule la Cène
Et votre vote
Faut-il que l'histoire s'en souvienne
Une femme viendra toujours après l'obscène

La féminité et la négritude seront corps à cœur
Tandis que sous
La mitre de votre ex poncif passe
Des éternelles oppressions l'humanité s'en lasse

Vienne le vagin sonne le clitoris
Les papes s'en vont et Papouille demeure

Guillaume Appolinaire p.c.c Cy Jung

Daniel Darc : "La seule papouille sur terre"

Elle prend mes bras dans ses bras,

Elle prend mon corps dans le sien,

Elle me dit si j'étais toi, je dormirai jusqu'au matin.

Elle dit, ils sont trop jolis

Elle dit, ils ne comprennent rien

Elle s’endort au bord du lit,
Moi je la veille jusqu’au matin
Elle a tatoué sur le bras, un poignard, une croix
Elle me dit je ne t’aime pas, elle me dit je n’aime que toi
La seule papouille sur Terre
Jésus n’est pas mort pour moi,
Elle danse, elle tombe et elle jouit
Mes pêchés je les garde pour moi,
Elle dit ça, elle pleure et elle rit.
Ils disent que sans faire de bruit,
Elle se lève et va dans les rues,
Ses talons hauts claquent dans la nuit, leur bruit attire les inconnus
Elle a tatoué sur le bras, un poignard, une croix
Elle me dit je ne t’aime pas, elle me dit je n’aime que toi
La seule papouille sur Terre (x4)
Sur les trottoirs de bas-quartiers,
Ils prétendent l’avoir aperçue,
Immobile, les yeux fermés, perdue, le corps à demi-nu.

Daniel Darc, p.c.c in mémoriam Stéphane Lavignotte
Elle prend mes bras dans ses bras,
Elle prend mon corps dans son corps,
Elle dit Oh Daniel, crois moi, tu devrais dormir d’abord.
Elle a tatoué sur le bras, un poignard, une croix
Elle me dit je ne t’aime pas, elle me dit je n’aime que toi
La seule papouille sur Terre (x4)
Elle dit Daniel, crois-moi, tu devrais dormir d’abord